Le portail du handicap à Marseille

Le magazine

Le dossier

Le guide

L’annuaire web

L’agenda

Une nouvelle école pour un nouveau départ.

Pour Éva, l’arrivée dans sa nouvelle structure ne pose pas de problème. Elle va retrouver quelques anciens camarades à elle, qui étaient à l’école de la Grotte-Rolland et va même pouvoir suivre les cours pendant le début de l’année scolaire avec son ancien professeur. C’est donc en toute confiance qu’elle aborde sa future rentrée scolaire.

Une nouvelle école pour un nouveau départ.

Handimarseille : Est-ce que tu peux te présenter s’il te plaît ?

Éva Poggioli : Je m’appelle Éva Poggioli Esther.

H : Tu as quel âge ?

E.P : J’ai 17 ans.

H : Quel est ton handicap ?

E.P : J’ai un cytomégalovirus depuis ma naissance et j’ai un retard et une hypotonie faciale.

H : À quel endroit vas-tu faire ta rentrée cette année ?

E.P : Je vais rentrer à l’annexe Menpenti.

H : Est-ce que tu sais quelles démarches ont été faites par tes parents pour ta rentrée ?

E.P : Oui. Ma mère a fait des demandes pour tout, à Menpenti pour la kinésithérapie et l’orthophonie, et elle a aussi demandé à une entreprise de me livrer des repas là-bas.

H : Est-ce qu’avant de savoir que tu allais à Menpenti, tu avais déjà visité l’école

E.P : Oui. Je l’avais visitée avec une amie.

H : Qu’est-ce que tu en savais de l’école Menpenti avant d’y aller ?

E.P : Avant, je ne savais rien de cette école, mais quand je l’ai visitée, j’ai pu en savoir un petit peu plus.

H : Qu’est-ce qui va être différent par rapport à tes anciennes écoles ?

E.P : Pas beaucoup de choses. Je vais avoir des cours avec mon ancien professeur, qui va y travailler là-bas pendant 6 mois, et un autre cours avec le professeur de Menpenti.

H : Est-ce que tu vas avoir une AVS (auxiliaire de vie scolaire) ?

E.P : Non, je ne pense pas. Je sais que ma mère a fait une demande mais je sais pas si ça a été accepté.

H : Comment s’est passée ta scolarité jusqu’à maintenant ?

E.P : Ça s’est bien passé.

H : Quelle est ta matière préférée ?

E.P : J’aime bien l’histoire et la géographie.

H : Qu’est-ce qui te plaît dans l’histoire et la géographie ?

E.P : Dans l’histoire, c’est d’avoir connu un peu les deux guerres mondiales, ce qui s’est passé avant le début de l’ère de la technologie, tout ça. Et la géographie, j’aime bien parce qu’on fait des découvertes de certains pays, le nombre d’habitants. J’aime aussi les mathématiques, parce qu’avant j’étais en colère contre ça, maintenant ce n’est plus un problème...

H : Comment vas-tu aller à Menpenti ?

E.P : Ma mère a reçu un appel du Conseil Général pendant les vacances à propos de mon transport et donc là, je ne sais pas qui sera le chauffeur, qui va m’y amener. Je le saurais à l’heure du matin de la rentrée. Le Conseil Général nous fait le suspense.

H : Qu’est-ce que tu attends de ta rentrée scolaire ?

E.P : J’espère que ça va bien se passer.

H : Le fait que ce soit dans une nouvelle école, ça te fait peur ?

E.P : Ça dépend, un petit peu oui, parce qu’on cherche ses repères.

H : Si tu avais un message à faire passer aux lecteurs d’Handimarseille, ce serait lequel ?

E.P : Il faut que certains professeurs soient à la fois patients et devraient être attentifs dans le travail de l’élève et comprendre ce qui ne va pas.

H : Merci Éva.

E.P : Merci.

Propos recueillis par Yoann Mattei


Vous avez trouvé cet article intéressant ou utile, votez :

Le magazine > Témoignages

"La vie m’a beaucoup pris, mais elle m’a également beaucoup donné".

Madeleine, 93 ans, est en famille d’accueil depuis plusieurs mois. Portrait d’une personne âgée dépendante qui ne souffre pas de l’isolement familial.

Noémie, 15 ans, Infirme Moteur Cérébrale.

Rencontre avec une adolescente hors pair... Hospitalisée dès sa naissance pour être réanimée suite à un manque d’oxygène. Le diagnostic médical ne sera établi par les neurologues qu’en 1996, soit 2 ans après sa naissance. "On savait qu’il y avait un (...)

Entretien avec Martine Vernhes, malvoyante.

Martine Vernhes est Présidente de l"™association des Chiens Guides Aveugles de Provence Côte d"™Azur, antenne des Bouches-du-Rhône. Malvoyante de naissance, elle témoigne ici de son parcours, de l"™école en milieu ordinaire dans les années 50 à son (...)

En une minute, tout peut basculer...

David Hernandez, président de l’association l’Art Plus Fort que le Handicap, nous fait partager son vécu en tant que personne handicapée moteur suite à une rixe.

Cathy, 41 ans, hémiplégique.

Cathy est hémiplégique depuis l’âge de 11 ans, consécutivement à une tumeur au cerveau diagnostiquée en 1979. Entretien avec Cathy et Mme Giuli, sa mère.

Le projet de vie : au coeur de la demande MDPH

Inter Parcours aide à l’élaboration du "projet de vie", rubrique essentielle de la demande MDPH.

Trajet singulier

Trajet singulier

Le "œtrajet singulier" de Rémi Beauverger qui a connu tous les types de scolarité : de la mixité au milieu spécialisé, de l’hôpital à la scolarisation à domicile par correspondance.

Du centre spécialisé à l'ENA

Du centre spécialisé à l’ENA

Jean-Philippe Mengual est non-voyant. Malgré ce handicap, il a fait sa prépa à Normal Sup’ et est diplômé en Sciences Politiques. Prochaine étape : l’ENA.

Une époque sans alternative

Une époque sans alternative

Jean Lombard, 55 ans, secrétaire à l’APF, témoigne de sa scolarité, à une époque, pas si lointaine, où les structures ordinaires étaient loin d’accueillir les personnes invalides.

Dany passe ou casse

Dany passe ou casse

Entretien avec Christine Jourdain et son fils Dany, qui souffre de la maladie des "os de verre". Malgré son état et sa fragilité, ils ont refusé la scolarisation en institut spécialisé.

Commentez cet article
avec facebook
Creative Commons License handimarseille.fr, le portail du handicap à Marseille (www.handimarseille.fr), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Mentions légales   |   Bannières et vignettes Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique